Triathlon L et Triathlon kids de l’Alpe d’Huez

Partager ou aimer l'article :

Bravo à Fred et ses 2 fils pour leur participation aux triathlons de l’Alpe d’Huez 2022 !

Contexte général

C’est en octobre 2021 que nous prenons la décision d’aller à l’Alpe d’Huez à l’été 2022, mais déjà les inscriptions pour le L sont complètes. Je m’inscris pour le M et suis en 214ème position sur la liste d’attente du L. J’inscris mes 2 fils sur les triathlons kids ; ils viennent de commencer la natation avec le club et font déjà du vélo au club du Las Toulon Cyclisme.
Début mars, un chauffeur de bus me renverse alors que je me rendais au travail en vélo ; cela se termine aux urgences et une fracture du sacrum détectée quelques jours après. J’ai dû faire une coupure sur les séances longues à un moment où je commençais à monter en puissance. En mai, je tente l’expérience du triathlon de Vins sur Caramy et quelques jours après j’ai une place sur le L. Je bascule donc mon inscription sur le L.
2 semaines avant l’épreuve, j’ai droit à la covid avec quelques symptômes.
Je mesure néanmoins la chance de pouvoir participer à cette course ; en avril lors d’une sortie club, Jean-Marie Meazza s’est fait renverser par une voiture avec des conséquences plus graves que moi. Je roulais à côté de lui.
Je partagerai cet effort avec Alexandre Bigi qui prépare l’Embrunman. C’est toujours sympa de faire ce genre de course avec des gars du même club comme en 2010 et 2017.

Triathlons Kids

La natation se passe dans la piscine extérieure de l’Alpe d’Huez. Par catégorie, plusieurs vagues sont organisées compte tenu d’un engouement impressionnant à cette épreuve. Romain passe en 2ème vague de mini-poussins. Il fait une bonne course mais se fait dépasser à pied. Clément attendra 16h00 pour sa course en pupilles au lieu du timing initial prévu à 15h00. Il a fait un gros vélo (il a pris quelques risques m’a t-il dit). Ils sont contents de l’épreuve avec l’envie de faire d’autres courses.

Rendez-vous en septembre/octobre pour les courses « jeunes » !

Triathlon L

Les conditions météo s’annoncent très bonnes. Il fait déjà très chaud dans le parc à vélo dès 08h30. L’eau du lac du Verney est particulièrement bonne (environ 18/19°C). Je trouve un rythme plutôt tranquille sans trop de sensation (le dernier entraînement remonte à 1 semaine).
Sur le vélo, les sensations sont plutôt bonnes notamment au début. Au fil des cols, la fatigue se fait un peu sentir ; il fait très chaud dans les vallées et notamment dans le col d’Ornon. Sur les ravitaillements, il faut se méfier des bidons qui traînent sur la route (j’ai failli tomber à cause de l’un d’eux). J’aborde l’Alpe d’Huez un peu entamé ;il faut serrer les dents jusqu’à La Garde. Je ressens des maux de ventre ce qui s’annonce mal pour la course à pied. J’ai dû marcher dès le premier tour pour temporiser (cela ne m’était jamais arrivé). Cette situation était gênante pour gérer l’alimentation mais c’est passé au final dans la souffrance. Sur la partie à pied, une modification de parcours a été inaugurée cette année avec la descente de l’altiport qui casse bien les jambes.
Je termine dans un temps assez homogène par rapport à mes participations précédentes même si mon temps en course à pied est un peu décevant. Je suis néanmoins content du résultat global compte tenu des aléas survenus cette année.
Je franchis cette ligne d’arrivée en pensant à Alex toujours en course et Jean-Marie.
Je remercie ma famille qui m’a encouragé sur l’épreuve.
Je souhaite une bonne course à Alex pour l’Embrunman.

Partager ou aimer l'article :

Laisser un commentaire